5 conseil

Stop aux idées reçues liées aux allergies saisonnières, aux pollens

Les allergies saisonnières touchent aujourd’hui près d’un Français sur 3 et pourtant elles sont encore méconnues.

Les allergies aux pollens, ce n’est pas uniquement au printemps

Le rhume des foins est une affection qui peut apparaître en toute saison : si elle est traditionnellement observée au printemps, elle peut survenir en hiver en cas d’allergie au pollen de cyprès ou au début de l’automne, pour les pollens d’herbacées.

Par ailleurs, les allergies saisonnières aux pollens ne sont pas l’apanage de la vie à la campagne. Le rhume des foins apparaît sous la pression de son environnement : plus on s’expose, plus le risque est élevé. Par ailleurs, transportés par le vent, les pollens peuvent très bien arriver en ville, dont la pollution contribuera à aggraver les symptômes de l’allergie.

Un rhume des foins peut arriver à tout âge

Si la rhinite allergique se manifeste généralement entre 8 et 20 ans, elle peut aussi bien survenir à 2 ans qu’à 75 ans. Cependant, il faut savoir que son intensité diminue avec l’âge, le système immunitaire devenant plus tolérant, pour disparaître dans la plupart des cas autour de 30-40 ans.

Dans le même ordre d’idée, il est totalement erroné de penser que nous sommes tous allergiques à la naissance : si le facteur héréditaire crée évidemment certaines prédispositions, l’environnement joue un rôle important. Ainsi, les personnes vivant en montagne seront davantage « protégées » des allergies, que celles qui résident à la campagne, avec les pollens, ou en ville.

 

Sources :

http://magazine.districlubmedical.fr/reponses-concretes-lutter-contre-les-allergies-saisonnieres/

http://www.bordeaux-allergie.com/article5.html

La désensibilisation ne fonctionne pas que par piqûre

Une fois apparu, le rhume des foins doit être soigné au plus tôt : si les traitements destinés à soulager les symptômes au quotidien ont un effet immédiat, ils sont également bénéfiques sur l’évolution de l’allergie à plus long terme.

Il est recommandé d’éviter l’allergène provoquant la réaction (éviction). Des médicaments permettent de soulager les crises. Il est aussi possible de choisir la désensibilisation, le seul traitement curatif qui a le mérite de s’attaquer à la cause de l’allergie. Et contrairement aux idées reçues, la voie sublinguale est aussi efficace que la voie injectable, avec moins de risques de réactions indésirables.

Prenez le dessus sur les allergies

Nos medicaments humex pour traiter l'allergie

Nos medicaments humex pour traiter l'allergie

Nos medicaments humex pour traiter l'allergie

Nos medicaments humex pour traiter l'allergie

si les symptômes persistent,
prenez rendez-vous avec votre médecin ou un professionnel de santé

trouveZ la pharmacie la plus proche de chez vous

Newsletter humex